Accueil > La bibliothèque > Articles et points de vue

l’Agenda Partagé fête ses 1 an : suites et évolutions

L’Agenda Partagé au service des 1000 « associations bâbords » des Hautes-Alpes et alentours :

Un an s’est écoulé (soit 24 quinzaines) depuis le lancement du calendrier des activités associatives dites alternatives du département des Hautes-Alpes aux frontières élargies. Cette date particulière ainsi que le nouveau paysage social et politique sont une opportunité pour remettre au clair son identité, mais aussi pour renouveler la formule.

Pour rappel -
Démosphère est un site national, présent dans de nombreux départements. C’est un précieux outil conçu dans l’esprit des logiciels libres. Il revient à chacun, nourri d’un esprit responsable et communautaire, de le faire vivre, de l’alimenter. Démosphère05 est un calendrier des activités alternatives, encadré par une charte - quatre ou cinq principes simples - destinée à donner une ligne claire de sa raison d’être. Il pallie ainsi au vide laissé par les offices de tourisme qui ne relaient que rarement les activités citoyennes (et il y en a un nombre non négligeable) dites trop politiques, en tous cas débordant de leurs prérogatives.

Le but de l’Agenda partagé -
Au point de départ, l’intention de Kheper est de redynamiser Démosphère05, cet outil au service de toutes les initiatives « citoyennes ». Les membres de Kheper participent depuis plus de dix ans aux discussions autour de cette question vitale pour les organisations, qui ont besoin de visibilité. En fin de compte, l’outil existait déjà, il n’y avait pas à le créer, seulement à le faire connaître davantage. Inséparable de cette idée, il y a tout de même la nécessité de nourrir le site de Démosphère05 pour le faire vivre et qu’il joue son rôle d’utilité publique. Pour exemple, Démosphère13 est tombé en sommeil, n’étant plus suffisamment alimenté. Cette lacune est comblée localement par un agenda alternatif : La semaine de Mille Bâbords.
Dans un premier temps, Kheper s’est attelé à sensibiliser les associations afin qu’elles prennent conscience de l’atout facile dont elles pouvaient se doter, et qu’elles aient le réflexe d’inscrire elles-mêmes leurs activités sur Démosphère05. Mais il a d’abord fallu le faire à leur place afin de les épauler et que s’inscrire sur Démosphère05 devienne finalement un réflexe pour chacune d’elles. Au bout d’une année d’existence, les rouages commencent à fonctionner. Et c’est heureux puisqu’il devient de plus en plus indispensable que la machine fonctionne vu l’abandon des soutiens publics que subissent, depuis quelques mois, les structures des Hautes-Alpes telles que le Fourmidiable, le Centre de ressources de Veynes, le Petit Saloon de Gap ou la MJC de Briançon… sans compter les 48 radios libres de la région PACA. Quant à Kheper, nous avons eu droit au huis clos, au vote à bulletin secret et finalement au refus suite à la maigre subvention (250 €) que nous avions entrepris de demander...
Dans un deuxième volet, Kheper s’est largement inspiré de La Semaine de Mille Bâbords de Marseille, pour mettre en place une diffusion par quinzaine de l’Agenda Partagé. Car Mille Bâbords n’est pas seulement un site doté d’un calendrier hebdomadaire : chacun peut aussi s’inscrire à La Semaine de Mille Bâbords (2000 inscrits), et recevoir ainsi chaque lundi le synoptique de toutes ces manifestations qui peinent à acquérir une visibilité. C’est aussi ce petit plus que veut apporter Kheper à Démosphère05.

À partir du 1er mai 2018, chacun apporte son pavé à la construction de l’édifice -
Comme toute chose, la diffusion de l’Agenda Partagé doit évoluer. Faisons le pari que vous/nous pouvons le faire vivre de manière autonome. Dans un premier temps, une diffusion tous les 15 jours est maintenue, mais seulement avec le lien vers Démosphère05, plus quelques informations collectives (que vous pourrez nous faire passer par retour de courriel).
D’autres évolutions sont possibles, l’Agenda Partagé s’adaptera.