Accueil > Les Diplo-docus > Les Diplo-docus 2017 - 2018

Vaccinations obligatoires, le débat confisqué

Samedi 24 mars à 14h00 au Petit Saloon, rue du Four Neuf à Gap
(Localisation ici)

Projection du documentaire : Silence, on vaccine

Pour faire suite à la soirée de vendredi 16 mars où nous n’avons pas eu le temps de lancer le film suite à la somme de questions soulevées !

« Diplo-docus » autour de l’article de Leïla Shahshahani dans Monde diplomatique de janvier 2018 :

« Vaccinations obligatoires, le débat confisqué »

Un extrait de l’article est sur le site du Monde diplomatique.

Tout enfant né en France à partir du 1er janvier 2018 devra obligatoirement recevoir avant ses 2 ans onze vaccins, contre trois auparavant. Désireux de rappeler les bienfaits incontestables de ce mode de prévention, le gouvernement recherche l’efficacité. Mais la volonté de clore le débat scientifique et politique pourrait au contraire relancer les soupçons qui l’empoisonnent, en renvoyant chacun à ses certitudes.

La soirée a été animée par Éliane Chavernoz de l’Association ALIS :

« Obtenir la liberté vaccinale en France, comme c’est le cas dans la plupart des pays de l’Union européenne. »

La France est le seul pays à avoir rendu obligatoires onze vaccinations pour la fréquentation scolaire et à exiger de nombreuses vaccinations pour l’exercice de certains métiers.
L’efficacité et l’innocuité des vaccinations étant loin de faire l’unanimité parmi le corps médical, il nous semble donc intolérable que le citoyen n’ait pas la liberté de choix : les vaccinations sont imposées et le citoyen doit s’y soumettre, sans possibilité de dialogue.
Nous demandons donc aux pouvoirs publics d’assouplir les lois d’obligation vaccinale et d’accorder le droit, à tout citoyen, de se déterminer librement face aux vaccinations, en accord avec son médecin, ou, à tout le moins, une clause de conscience comme cela existe dans de nombreux pays.