Nouvelles partagées du 14 décembre 2019

Après le « block friday » et son vendredi sans achat,
pourquoi ne pas tenter le « block Noël » :
un Noël sans cadeau ni gabegie ?
Juste avec l’envie de se retrouver...
Et, soyons fous, pourquoi pas un Noël sans Pub ?
Là, c’est une autre paire de manches...

C’est Fakir qui nous en dit plus :

Faut‐il laisser les multinationales répondre pour nous à la question du sens de l’existence ? Nous gaver de publicités, à longueur de temps, s’insinuer dans nos âmes, dans nos rêves ? Faire de nos cerveaux et de notre horizon leur terrain de jeu pour travailler plus produire plus consommer plus ?
Qui n’apprécie pas ce rare, ce doux, ce calme moment de tranquillité : pisser ? Ces minutes de repos, quand dans la joie du besoin qui s’accomplit, en même temps que la vessie se libère, l’abdomen reprend son souffle, l’esprit respire, s’apaise ? Dans le « petit coin » de ce café parisien, j’étais donc en train d’uriner quand, surprise, stupeur : à vingt centimètres de mes yeux, posé au dessus de la vespasienne, un écran m’impose ses certitudes. « Impossible de passer à côté de votre publicité. » Et en effet : comment échapper à ce message, lumineux, en couleur et en mouvement, qui s’affiche au‐dessus de chaque urinoir, sur chaque porte dans ce sous‐sol ? À moins de fermer les yeux et de risquer un accident du genre dégât des eaux... Tandis que défilaient les annonces pour Uber, Bnp‐Paribas, la Fnac, j’ai songé : « Même ici ! Même ici, les publicitaires envahissent notre temps de cerveau disponible ! Comme Poutine ! Ils viennent nous traquer jusque dans les chiottes ! Même ce contentement millénaire, et même plus, qui nous vient de la nuit des temps, même ça, ils vont réussir à le salir ! »...

Pour commander FAKIR ou s’abonner :
FAKIR - 4, rue Blanquetaque - 80000 Amiens - 03 22 72 64 54