Accueil > Festivals et soirées passés > Les Festivals Sciences en Bobines passés

2012 - 3ème édition Festival des Sciences en Bobines

Sous la présidence de Ruth STEGASSY (France Culture/Terre à Terre)

Science, technique et éthique : quelle liberté pour l’homme ?

Le programme en PDF, c’est ici.

Plus de fermes que d’universités et plus de vacanciers que d’étudiants feront de ces rencontres au relief local un moment à la fois festif et studieux. Ce festival est co-organisé avec la Fondation Sciences Citoyennes.

L’après-midi, rendez-vous à 15h00 à la petite église de Trescléoux pour le départ des ateliers. L’occasion de visiter l’exposition de Pascal RAGOUCY proposée par la Galerie G’M de Veynes tout au long du festival.

Parmi les ateliers de l’après-midi, il est prévu de s’intéresser aux logiciels libres et à Linux avec le groupe Linux-Gap. Selon les demandes lors de l’atelier du samedi après midi, il est envisagé de prolonger l’expérience par une matinée d’installation du système d’exploitation Linux sur vos ordinateurs (portables) le dimanche matin à Veynes. Pour les intéressés, prévoyez d’amener vos ordinateurs portables. Pour les croissants, on pourra les prendre sur place…

La visite de la ferme bio de Trescléoux nous permettra de visiter un laboratoire très local : de la vache au fromage, comment ça se passe ? Pour les gourmands, le lait et les fromages pourront être achetés directement. Et ils sont excellents…

Quant à l’atelier de création artistique proposé par les Ateliers d’Art Ambulants, n’oubliez pas de réserver au 06 11 29 37 38 ou aaa.serreslezarts@gmail.com , question d’organisation. Il vous sera demandé 10 € de participation aux frais de matériels.

Après les ateliers, rendez-vous à partir de 18h30 à la médiathèque de Pont Lagrand pour la suite des festivités qui commenceront tout les jours par une courte présentation des sujets clés de la Fondation Sciences Citoyennes. Cette rubrique sera assurée par les salariés ou des membres de la FSC.

Suivront une série de courts métrages légers, amusants, sérieux, étonnants mais aussi parfois sans concession. Quelques montages originaux aussi. Et des surprises au grès des arrivages… Un merci particulier à la webtv marseillaise mativi pour nous avoir fourni un court sur les O.G.M. réalisé par des élèves de seconde !

19h15, le sérieux et la réflexion seront alimentés par une série de conférences/débats.

Joël DECARSIN nous fera part de sa réflexion sur l’autonomie de la technique et la perte de liberté que nous en subissons, souvent avec grande complicité. C’est tout le travail de Jacques ELLUL qui nous alimentera.

Christian VELOT nous parlera des O.G.M. avec toute la chaleur et la clarté dont il sait faire preuve. Il n’y aura plus aucun secret sur le sujet, ni confusion d’ailleurs à la fin de la soirée.

Sarah DUBERNET traitera de la technique des nanotechnologies et de leur application dans notre quotidien. L’occasion de se faire une idée de ces petites choses qui font notre monde de demain. Ou d’aujourd’hui.

Et enfin « Claude EATHERLY fut-il responsable » sera une conférence à 5 voix. Un mélange de jeu de rôle, de conférence de citoyens et d’exposé. Une surprise aussi. Mais de taille puisqu’elle sera filmée par une équipe de professionnels. Les mêmes qui ont tourné l’année dernière le TrUC !

20h30, l’heure de la pose repas et rencontres avec les différents intervenants. L’occasion aussi de profiter de la guinguette proposée par la compagnie Mojette et Trouspinette dimanche et lundi. Histoire de mêler le sérieux et le festif, question de digestion…

Et à partir de 21h30, les soirées tout en son et image…

Into eternity est un documentaire de création qui traite du stockage des déchets issus de la fission atomique. Une vision artistique et partielle sur les déchets nucléaires.

La Françatomique est un diaporama des lieux nucléarisé de l’hexagone. Présenté par son auteur André PARIS, co-auteur de l’Atlas de la radioactivité en France et en Europe avec la CRIIRAD.

Mouton 2.0 sera l’occasion d’en remettre une couche sur les RFID, nanotechnologie et autre infiniment petit dans note quotidien, notamment d’éleveur. Les réalisateurs seront présents, ils ne viennent pas de très loin : Serres est à 15 kms !

La clôture du festival se fera en musique klezmer avec le groupe Rue de Mazel. Un concert pour nous prouver que réflexions et divertissements peuvent se marier et donner espoir malgré les sujets traités tout au long de ces quatre jours. Question de choix ? Question de liberté !