Le Monde Diplomatique, un exemple de presse libre et indépendante.

Dany BRUET est correspondant et administrateur de l’association des Amis du Monde Diplomatique
Conférence donnée à Gap (05) le 17 mars 2017 à l’occasion des Journées Buissonnières "Presse libre et indépendante".
Durée : 35mn 15s
Cette conférence, disponible aussi dans Kheper à prix libre est ici :

MP3 - 28.1 Mo

Quelques repères pris dans la conférence -
11 décembre 1945 – Première parution du quotidien Le Monde. Président Hubert Beuve-Méry.
2 mai 1954 – Première parution, à l’intérieur du journal Le Monde, du supplément mensuel Le Monde Diplomatique, consacré aux questions de politique étrangère.
1973 – Claude Julien, en tant que rédacteur en chef, donne une autonomie éditoriale au Monde Diplomatique en faisant appel à des rédacteurs étrangers.
1980 – Claude Julien est élu par la Société des Rédacteurs du Monde, pour succéder à Jacques Fauvet à la direction du groupe incluant Le Monde et Le Monde Diplomatique. Mais il en est empêché, ce qui crée de fortes tensions entre les deux rédactions. Pour préserver l’indépendance rédactionnelle du Monde Diplomatique, Jacques Fauvet donne un directeur au Monde Diplomatique et nomme Claude Julien.
1995 – Le MD obtient son autonomie financière grâce au legs de Gunter Holzmann. Création de l’association Gunter Holzmann (équipe rédactionnelle) et en 1996 de l’association des Amis du Monde Diplomatique (lecteurs et soutiens du MD), les deux détenant 49 % des parts du MD.
1996 – Le Monde Diplomatique, toujours filiale du Monde, obtient son indépendance juridique, rédactionnelle et financière.

2 400 000 exemplaires vendus – Le MD est le journal français le plus diffusé dans le monde.
Présent dans 91 pays, en 42 éditions internationales (dont 6 électroniques) et 20 langues.
Le MD est disponible en version audio française pour les abonnés.

Aides de l’état à la presse en 2015 -
314 000 euros – Montant de l’aide à la presse dont bénéficie Le MD (pour la première fois).
9 499 414 euros – Montant de l’aide à la presse allouée à Patrick Drahi (Libération, SFR ...).
7 770 562 euros – Montant de l’aide à la presse allouée à Bernard Arnault dont 1 643 837 euros pour Les Échos.